La Khazneh, qui signifie trésor du Pharaon en Arabe, est un tombeau situé à Pétra, cité antique située en Jordanie et haut-lieu touristique de la région !

Les Bédouins de la région ont longtemps cru que ce tombeau bâti pour un roi ou une reine renfermait un gigantesque trésor, d’où l’expression « trésor du Pharaon ».

La ville de Pétra

Pétra est une cité antique se trouvant en Jordanie. Elle est la principale attraction touristique de la région. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, Pétra permet aux visiteurs de se plonger dans l’un des plus anciens vestiges de la civilisation humaine. Fondée en -800 avant J.C, Pétra n’a été que redécouvert bien plus tard par le monde occidental.

Au 19ème siècle, l’explorateur suisse Jean-Louis Burckhardt redécouvre le site, cette découverte suscitera ensuite l’intérêt des chercheurs et des historiens occidentaux,

La Khazneh en détail

Al Khazneh, également connu sous le nom de Trésor, est l’un des sites les plus impressionnants de l’ancienne Pétra en Jordanie. Al Khazneh, ainsi que les autres sites architecturaux de Petra, a été sculpté à la main. Petra est une forteresse naturelle qui attire aujourd’hui des millions de touristes.

Quelle est l’histoire d’Al Khazneh ?

La chronologie d’Al Khazneh est souvent débattue, mais on pense qu’elle a été habitée très tôt par les Nabataen.

Ces gens ont grandement profité de son emplacement le long d’une route commerciale très fréquentée vers la Syrie. Al Khazneh doit aussi son nom à une légende qui raconte que des pirates cachaient leurs trésors mal acquis dans cette structure.

L’histoire dit que les pirates ont caché leur prime dans une grande urne au deuxième étage. Comme on croit que le Trésor a déjà servi de tombeau royal, l’urne aurait été un endroit naturel pour déguiser la cachette de bijoux, de pièces et d’autres objets de valeur volés par les bandits. D’autres croyaient que des trésors d’anciens pharaons y avaient été placés et expliquent pourquoi des traces de balles sont visibles sur l’urne. Les Bédouins sont crédités d’avoir tiré sur l’urne dans l’espoir d’en faire sortir les trésors qui s’y trouvent.

L’extérieur recèle également de nombreuses spéculations. Une grande partie des sculptures complexes à l’extérieur de la structure ont disparu. Cependant, on croit que les sculptures de nombreux dieux ou déesses ont honoré l’extérieur d’Al Khazneh. Il n’était pas rare que les habitants païens de la région adorent de multiples fausses divinités et ils semblaient en avoir une pour presque tous les aspects de la vie.

Al Khazneh a été habité par de nombreux groupes à travers les siècles et a été en fait inhabité pendant de nombreuses générations jusqu’à ce qu’un aventurier universitaire suisse Johann Ludwig Burckhardt2 « redécouvert » Petra le 22 août 1812. Le site est l’un des plus beaux de Pétra et fait bien sûr partie de la désignation de Pétra en tant que  » site du patrimoine mondial « , ainsi déclarée en 1985. Le site accueille des milliers de touristes du monde entier. Il a été présenté dans des films tels que Indiana Jones et The Last Crusade.

Catégories : Asie

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *