Observer des kangourous, des wallabies ou des grenouilles, faire du vélo ou jouer les aventuriers auprès de la région sauvage de Bimberi, découvrir d’anciens campements aborigènes, parcourir le Mont Coree en 4×4 et pêcher dans ses cours d’eau ou y skier en hiver… il y a tant à faire et à découvrir dans le parc national de Namadgi, un voyage dans le sud-ouest de l’Australie.

Parc Namagdi : Un avant-goût de ce que la nature vous réserve

La Nature’s Boarding House est vraiment une œuvre exceptionnelle de Dame-nature. Vous serez étonnés par cet immense arbre qui abrite des centaines d’espèces d’oiseaux, des chauves-souris, mais aussi des mammifères. Un véritable refuge ! Vous pourrez rejoindre le site en empruntant le sentier de Horse Gully Hut, dans la vallée Naas. Dans la Naas Creek vous pourrez même rencontrer le Mountain Galaxias, un poisson très costaud !

La végétation est également diversifiée à Namadgi, des plaines herbacées aux prairies cernées de montagnes en passant par les forêts peuplées de grands eucalyptus. Il n’est pas rare de tomber sur des kangourous et des wallabies dans tout le parc, alors ne faites pas l’erreur d’oublier votre appareil photo !

Ce sera sous les yeux de l’aigle majestueux d’Australie et du faucon Kestrel australien que vous parcourrez ces étendues sauvages.

L’aventure vous attend

Vous aimez randonner ? Vous serez comblés à Namadgi. Vous pourrez bien sûr choisir de vous faire accompagner d’un guide, mais ce sera beaucoup plus passionnant de vous créer votre propre aventure.

En empruntant le sentier de Yerrabi Walking Track, vous aurez une vue magnifiques sur la région sauvage et accidentée de Bimberi. Ce dernier abrite quelques uns des écosystèmes les plus riches des Alpes australiennes.

N’hésitez pas à escalader les escarpements granitiques des Booroomba Rocks ou à faire le plein de sensations fortes en faisant du parapente, de la spéléologie, du canyoning, ou même en sautant en parachute.  De plus, vous pourrez skier auprès du Mont Franklin ou du Mont Gingera en hiver.

Sinon, vous pourrez aussi vous promener à cheval sur quelques sentiers du parc mais aussi opter pour le vélo ou VTT pour parcourir Namadgi.

Un peu d’histoire

Et oui, l’on ne voyage pas en Australie sans s’attarder sur des vestiges de son histoire.

Des anciens campements, où vous tomberez sur des restes de pierres et d’os appartenant aux Ngunnawal et qui remontent à la dernière glaciation, aux anciennes carrières de pierres qui servaient à fabriquer leurs outils, en passant par leurs sites d’art rupestre, ce peuple vieux de 21 000 ans a marqué de son empreinte une grande partie du parc national de Namadgi.

N’oubliez pas de faire un tour à la grotte de Bogong, lieu où les tribus se réunissaient autrefois pour capturer des papillons bogong, ainsi qu’au sommet du Mount Namadgi pour y découvrir leurs agencements cérémoniels de pierres. Un voyage riche en émotions.

Catégories : Océanie

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *